Menu

LE STÉRÉOSCOPE REVISITÉ

1 octobre 2015 - Conception, Design, Développement
LE STÉRÉOSCOPE REVISITÉ

 

COMMENT REPENSER UN OBJET INNOVANT EN SON TEMPS

GRÂCE AUX TECHNOLOGIES D’AUJOURD’HUI ?

 

 

L’IDÉE

 

stereoDans le cadre de mon activité Hello Dimitri, je choisis d’étudier le stéréoscope, inventé en 1838 en Angleterre, en gardant les mêmes principes généraux :

– La vision stéréoscopique s’opérant à travers deux lentilles optiques.

– Le support  : plan fixe permettant de maintenir les photographies ou gravures de l’époque.

Sur ces principes, l’utilisation d’une tablette numérique permet d’obtenir un support d’image interactif apte à contrôler l’animation via des périphériques électroniques.

artbite-a191-muybridge_ascending_stairs-b189aPour mettre en forme ce projet, nous nous inspirons du travail du photographe anglais Eadweard Muybridge sur la décomposition du mouvement.

Le helloSCOPE a été créé pour l’occasion. En plus de la vision stéréoscopique, il est doté de capteurs électroniques reliées à une tablette Android. L’utilisateur peut choisir le sujet de l’étude, contrôler la lecture de l’animation en 3D et modifier l’angle de visionnage.

 

 

LA PRODUCTION

 

Pour la fabrication du boitier, je réalise d’abord le modèle en 3D puis je l’exporte en vectoriel pour le faire découper au laser. Ainsi l’assemblage est parfait.

Pour l’immersion stéréoscopique, je fais monter 2 lentilles à courte focales dans des montures en laiton par une amie joaillière.

 

3vues2

 

Pour rendre interactif le boîtier, j’ajoute un micro-contrôleur Arduino, gérant 2 encodeurs rotatifs et un récepteur RFID, le tout communicant avec la tablette android par liaison bluetooth.

Je développe en C# avec unity3D une application traitant en temps réel les informations que le microcontrôleur envoie en liaison série. Cette application tourne sur un Galaxy Tab 3.

L’utilisateur peux ainsi scanner les cartes RFID représentant différents modèles ( un homme sur l’une, un cheval sur l’autre) et faire changer le modèle 3D de l’application.
Grâce à la roulette de gauche, l’angle de vue sur le sujet peut tourner à 360°, la manivelle de droite quant à elle, permet de lire l’animation selon la vitesse à laquelle on la tourne.

 

Voici 3 vues de l’intérieur du stéréoscope.

La tablette, non présente à l’image, est maintenu dans le couvercle arrière.

Détail sur les montures en laiton et les lentilles optiques.

 

 

 

 

 

 

En dessous la carte Arduino, au dessus le module bluetooth, le lecteur RFID et et les arrivéés des encodeurs rotatifs.

 

 

 

 

 

 

 

L’intérieur qui parait bien vide, la tablette et les cartes RFID!

 

 

 

 

 

 

Quand on regarde à travers les lentilles.

 

LA SUITE

 

Cette démarche permet de considérer de nombreux objets anciens comme base de réinterprétation et de questionnement.

 Remettre au goût du jour, améliorer ou encore repenser totalement l’utilisation originelle, les possibilités sont multiples.